Née le premier jour d'automne.

 

Parfois, j'ai encore sur ma peau ces quelques gouttes de pluies d'automne. Ce vent froid caressant le creux de mon cou. La chaleur de vos souffles & vos silences qui me brise à chaque instant. Cette obscurité qui s'installe tout doucement en moi. Le goût sucré des premières fois, des premiers endroits, des premières histoires... Les premiers souvenirs qui s'éteignent avec les derniers rayons du soleil. Ceux qui caresse mes angoisses et repose mon coeur. Et il y a le temps qui passe, lentement... Le temps, qui répète la même chanson depuis l'éternité, comme un disque rayé. 

A part ça, j'aime me dire que je peux commencer à croire au bonheur. Je suis consciente d'avoir un caractère difficile. A fleur de peau, un tantinet méprisante. Parfois douce, parfois agressive. J'aime les mots qui donne des frissons. Des émotions. J'aime la vie, tout simplement.

Je n'aime pas les préjugés et tout ce qui en découle. Je suis têtue. Je n'aime pas qu'on me contredise sur les sujets qui me tiennent trop à coeur. Je sais être blessante quand cela s'avère nécessaire. Au final, j'aime ça. Je ne fais rien à la légère. Je n'entreprend rien sans but. Je m'emporte un peu trop vite. J'aime les sensations fortes. Je vis ma vie pleinement. Sans dépasser les dernières limites. Je ne connais pas le juste milieu. Je ne suis jamais dans la demi-mesure.

Entre-temps, je fais un peu n'importe quoi. N'importe où. Avec n'importe qui. Peut-être avec vous ? 

Je tente l'impossible. Je voudrais devenir quelqu'un... Je vacille de gauche à droite. Je ne sais pas ce que je veux vraiment...

Pour finir, la plupart des gens se font une fausse image de moi mais je ne prendrai pas non plus la peine de leur montrer qui je suis. Les jours, pour moi, sont comme la nuit. Et j'attends qu'il* revienne pour rallumer les étoiles...

Je ne suis pas "nouvelle" sur la blogosphère. J'ai quitté mon ancien chez moi depuis bien longtemps maintenant... Cela me manque alors, pourquoi ne pas recommencer ?

 

 

© Evy